Colocations, comment établir un état des lieux ?

C’est un principe, combien même l’appartement ou la maison proposée semble être en parfait état, il faut procéder à un état des lieux. Cet état des lieux doit être établi avant votre installation, que ce soir en location ou en collocation.

« Etat des lieux » en quelques mots

Un état des lieux est l’accessoire est un document qui vient en principe accompagner le contrat de bail. Il relate et met en évidence chaque pièce du logement mis en location. Il s’agit notamment de l’état du sol et du mur, de l’état du carrelage et de la peinture, mais également de celui de tous les équipements, notamment : les robinets, les prises et les jointures. Il ne faut pas non plus oublier de porter attention au système électrique qui doit également être vérifié. Les vérifications ont lieu lors la remise des clés. Le propriétaire et le locataire y procèdent ensemble.

Quand établir un état des lieux ?

L’état des lieux est établi lors de la remise des clés entre les parties, c’est-à-dire à la signature du contrat de bail entre le locataire et le propriétaire. Il est de nouveau établi lorsque le contrat prend fin. On parle dans ce cas d’un état de lieux de départ, lorsque le locataire part ou un état des lieux de sorties.

Dans le cadre d’une colocation, il est requis que toutes les parties soient présentes. Les mêmes états de lieux à la sortie et à l’arrivée doivent être établis.

En cas de litige sur les états des lieux ?

S’il y a désaccord entre les parties sur les états de lieux d’entrée et de sortie, elles peuvent recourir à un huissier. Ce dernier procédera à l’état des lieux et appréciera l’état du logement en question.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *